Crédit impôts

Vous voulez engager des travaux de rénovation énergétique de votre logement ?

Quelle que soit votre situation, il y a forcément une aide qui correspond à vos besoins.

L'éco-prêt à taux zéro

Accessible à tous les propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou qu’ils le mettent en location, l’éco-prêt à taux zéro permet de bénéficier d’un prêt d’un montant maximal de 30 000 € pour réaliser des travaux d’éco-rénovation.
Un éco-prêt copropriétés réservé aux syndicats de copropriétaires est aussi disponible. Son montant maximum est de 10 000 € par logement (jusqu’à 30 000 € si le syndicat de copropriétaires décide de réaliser trois actions de travaux).

 

Comment l’obtenir ?

  • Soit en constituant un « bouquet de travaux », en combinant au moins deux catégories de travaux éligibles parmi les catégories listées ci-dessous ;
  • Soit en atteignant la « performance énergétique globale » minimale du logement, calculée par un bureau d’étude thermique.

 

La liste des travaux éligible pour obtenir l’éco-prêt à taux zéro :

  • Isolation toiture ;
  • Isolation murs extérieurs ;
  • Remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures ;
  • Installation ou remplacement de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire performants ;
  • Installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ;
  • Installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

 

Le crédit d'impot pour la transition energetique (CITE)

Accessible aux propriétaires occupants et locataires, le crédit d’impôt pour la transition énergétique vous permet de déduire de vos impôts 30 %* des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique (montant de dépenses éligibles, plafonné à 8 000 euros par personne et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge).

Comment l’obtenir ?

Depuis le 1er janvier 2015, pour bénéficier de cette aide, vous devrez faire appel à des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique concerne les dépenses d’acquisition de certains équipements fournis par les entreprises ayant réalisé les travaux et/ou de main d’œuvre pour certains travaux d’isolation des parois opaques. Ces équipements et matériaux doivent satisfaire à des critères de performance.

Les dépenses d’équipements et matériaux concernés:

Isolation des parois opaques (murs) ;

Isolation des parois opaques (toitures) ;

Isolation des parois vitrées ;

Protection des murs, toitures ou parois vitrées contre le rayonnement solaire* ;

Equipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant  au bois ou autre biomasse ;

Equipements de production d’ECS fonctionnant  à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur ;

Chaudières à condensation ou à micro-cogénération, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse, énergie éolienne).

Isolation thermique des planchers bas ;

Volets isolants ou portes d’entrées donnant sur l’extérieur ;

Régulation et programmation du chauffage ;

Appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire* ;

Calorifugeage ;

Raccordement à un réseau de chaleur  ;

Réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire ;

Borne de recharge de véhicule électrique.

Progamme "Habiter mieux" être mieux chauffé (aide de l'Anah)

Des travaux de rénovation thermique sont nécessaires pour améliorer votre confort et vous chauffer à un coût raisonnable. Il peut s’agir d’isoler votre logement au niveau des murs, combles ou fenêtres. Ou encore d’améliorer votre système de chauffage ou de production d’eau chaude, comme le remplacement de votre chaudière.

L’Anah peut financer vos travaux s’ils permettent de faire baisser votre consommation énergétique d’au moins 25 %. De plus, un accompagnement est prévu à toutes les étapes de votre projet.

A quelle hauteur puis-je être aidé ?

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes »:

  • 50 % du montant total  des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 10 000 € maximum.
  • 2 000 € de prime Habiter Mieux

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes »:

  • 35 % du montant total des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 7 000 € maximum.
  • 1 600 € de prime Habiter Mieux